Règlementation acoustique : quelle isolation phonique ?

L’isolation phonique reste l’ennemi public n° 1 des français et cette problématique est particulièrement difficile à traiter en plancher d’étage des maisons en bande et des petits collectifs. Dans les exigences règlementaires, on distingue l’isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l’isolement aux bruits d’impact (chocs).

Isolement phonique : bruits aériens

Les planchers KP1 de section pleine ou évidée en béton de granulats courants, assurent généralement l’isolation phonique des bruits aériens du fait de leur masse. Dans le cas de parois pleines, l’efficacité de l’isolation phonique s’apprécie à partir de la loi de masse expérimentale. L’indice d’affaiblissement acoustique de la paroi est d’autant plus élevé que sa masse surfacique est grande. Pour des parois dont la masse surfacique (ms) est comprise entre 150 et 700 kg/m2, l’indice d’affaiblissement acoustique pondéré (dB) peut être évalué à partir de la formule suivante [RW+C] = 40 log10 ms-47.

Lorsque la paroi comporte des évidements, l’affaiblissement acoustique doit être corrigé. Les avis techniques du procédé définissent les corrections à adopter. Lorsqu’il existe des procès-verbaux d’essais, ce sont les valeurs issues de ces derniers qui doivent être prises en compte. L’emploi de parois doubles, constituées de deux parois simples encadrant une couche d’air, permet l’obtention de niveaux d’isolation phonique nettement supérieurs à ceux atteints par le biais d’une paroi simple de même masse. Pratiquement, ces parois doubles sont réalisées à partir de plafonds suspendus au plancher à l’aide de dispositifs spécifiques. Des matériaux d’isolation phonique peuvent en outre être disposés dans le plénum.

Isolement phonique : bruits de chocs


Contrairement au cas des bruits aériens, la masse ne joue pas un rôle significatif dans l’isolement phonique des bruits de chocs. Une protection efficace passe par un traitement du problème à la source avec mise en oeuvre d’un revêtement de sol ou d’une chape flottante. La performance d’un tel dispositif est caractérisée par son indice d’efficacité acoustique “▲Lw” mesuré en laboratoire.



Isolement acoustique des bâtiments d'habitation


L’arrêté du 30 juin 1999 (NRA - Nouvelle Réglementation Acoustique) est applicable pour toute construction dont le dépôt de permis de construire est réalisé à compter du 1er janvier 2000. Il abrogent les arrêtés correspondant datant du 28 octobre 1994. Les principales exigences phoniques sont présentées dans le tableau ci-dessous :



Pour la maison individuelle

La propagation verticale de haut en bas (ou de bas en haut), qui constitue la part la plus importante du bruit transmis via les planchers, n’est soumise à aucune exigence phonique réglementaire (car les transmission entre pièces sont issues d’une même habitation).

L’isolation acoustique à apporter au niveau des planchers ne concerne que les transmissions latérales, dont l’intensité est significativement inférieure aux transmissions verticales.

Assurer l’isolation phonique des planchers en maisons individuelles groupées ne requiert donc pas les moyens lourds et coûteux
traditionnellement mis en oeuvre en logements collectifs ou bâtiments tertiaires (type “loi de masse” ou laine minérale généralisée en
sous-face de plancher). Voir notre solution Plancher Silence.



Règlementation acoustique

Le confort phonique fait partie intégrante d’une bonne qualité de vie. En maison individuelle, elle constitue une protection efficace contre les bruits aériens extérieurs. Exigences minimales depuis le 1er janvier 2000 :

Bruit aérien : grandeurs règlementaires

Rw (dB)

Indice d’affaiblissement acoustique d’une paroi (plaque, mur, plancher,...). C’est la performance phonique d’un produit ou paroi, déterminée par un essai normalisé en laboratoire.

DnTA (dB)

Isolement normalisé d’une paroi “in situ”. Il intègre la configuration des locaux d’émission et de réception (surface de la paroi séparative, volume du local de réception, composition des parois adjacentes,..) L’exigence réglementaire porte sur le DnTA.

Bruit de choc : grandeurs règlementaires

ΔLn,w (dB)

Niveau normalisé de bruit de chocs. Niveau de bruit mesuré en sous face d’un plancher soumis à des impacts produits par une machine à chocs normalisée. Plus Ln,w est bas, plus le plancher est performant.

ΔL’nT,w (dB)

Niveau de pression acoustique “In Situ” du bruit de choc. Intégrer la configuration des locaux d’émission et de réception. L’exigence réglementaire phonique porte sur le L’nT,w.

ΔLw

Capacité d’absorption d’un matériaux au bruit de choc, mesurée en laboratoire, comparativement à celle d’une dalle nue en béton de 14cm. Plus ΔLw est élevé, plus le composant affaiblit, plus il est performant.

Exemples :
• Revêtements souples : 2< ΔLw < 7 dB (linoléum...)
• Revêtements souples résilients : 11< ΔLw < 16 dB (revêtements vinyliques, feutre,...)
• revêtements textiles : ΔLW > 16dB (dalles plombantes, moquette...)

Plancher poutrelles/entrevous béton





PLANCHERS INTERMÉDIAIRES LEADER SILENCE BBC


Il est aujourd’hui possible d’atteindre des niveaux de performance phonique élevés avec des solutions de planchers dits “légers”. KP1 a développé une offre spécialement conçue pour répondre aux exigences acoustiques particulières de la maison individuelle et des logements collectifs de 2ème famille : les planchers silence.

PLANCHER LEADER S1

Pour maisons individuelles à structure indépendante :



PLANCHER LEADER S2

Pour maisons individuelles en bande (avec mur séparatif commun) :



PLANCHER LEADER S3






Nos actualités Règlementation acoustique : quelle isolation phonique ?

Nouvelle réglementation acoustique : le Plancher Silence de KP1 tient ses promesses

Nouvelle réglementation acoustique : le Plancher Silence de KP1 tient ses promesses

Situé près du centre historique d’Uzès dans le Gard, la résidence Le Clos de la Tour bénéficie de 1000 m² de planchers d’étages Silence KP1. Une solution légère, simple et rapide qui tient toutes ses promesses de confort comme le prouve les mesures acoustiques réalisées in-situ, à la demande de ...
Marre du bruit ? Choisissez le Plancher Silence KP1

Marre du bruit ? Choisissez le Plancher Silence KP1

L’acoustique reste l’ennemi public n° 1 des français et cette problématique est particulièrement difficile à traiter en plancher d’étage des maisons en bande et des petits collectifs. Alors pourquoi ne pas opter pour un plancher Silence BBC KP1 ? Il supprime les ponts thermiques, apporte le coupe-feu réglementaire et renforce ...
5 immeubles BBC sociaux "Plancher Silence" pour Trécobat

5 immeubles BBC sociaux "Plancher Silence" pour Trécobat

Premier constructeur français de maisons labellisées BBC et leader régional dans l’ouest de la France, Trécobat réalise dans son fief historique de Lannilis sa première opération significative de logements sociaux en collectif. Sa recette ? Une programmation très élaborée, le choix de solutions traditionnelles parfaitement maitrisés ...