Les Avis d'experts : Les enjeux de la prévention dans le BTP


Vincent Giraudeaux, directeur PACA de CS BTP*


« La prévention aide à la performance des chantiers »


  • Quel est le facteur de risque aujourd'hui dominant dans le BTP ?

Le temps : les délais de construction sont de plus en plus courts, alors que les chantiers sont volumineux, de plus en plus complexes, conduits avec des moyens mécanisés plus puissants et une main d'oeuvre moins formée, souvent issue de l'intérim.

 

  • Formation = prévention ?

Oui, plus que jamais. La réalité du marché, c'est que nous avons besoin de savoir-faire théorique. La transmission d'un savoir-faire d'une génération de maçons à une autre ne se fait pas dans les meilleures conditions : les pères n'ont pas toujours trouvé leurs fils Une distance d'appui, par exemple, tout le monde ne l'a visualise pas forcément, aussi faut-il l'enseigner pour que chacun ait la même sur un chantier.


  • La prévention entrave-t-elle la productivité d'un chantier ?

Évidemment non. Au contraire : un compagnon qui travaille avec la peur dans une situation d'insécurité ou de danger ne travaille jamais vite et jamais bien. Quand on est pressé, on rate toujours la sortie d'autoroute. Il est vrai que le BTP est le monde de l'aléa : on est fort pour gérer les imprévus. Ce n'est pas une raison pour s'en autoriser de plus en plus. Quand on prévient dans un souci de sécurité, on met de la qualité, de la pédagogie et de l'efficacité dans tous les aspects du chantier. La prévention aide à mieux préparer, à planifier, à anticiper.



* Réseau national d'experts en conseil et formation, en prévention des risques.